à l'ombre des jeunes filles en fleurs...

Publié le par claire p.

Chaque année en mai, ce titre m'évoque les floraisons blanches des arbustes qui sont nombreux à cette époque... ne surnomme-t-on pas une variété de spirée "Voile de la mariée" ? ah ! la pureté, la délicatesse et la fraîcheur du blanc !...

comme ce rhododendron cunningham white, qui comme tous les rhodo se plait en terre acide et en situation ombragée

C'est la spirée prunifolia qui donne le top départ des floraisons blanches fin avril-début mai. Cet arbuste a un port léger et délicat :

puis vient l'oranger du mexique : très élégant avec son feuillage doré sur fond de lilas : il dégage en plus un délicieux parfum...

Les viburnums sont aussi de la fête ! ce sont des plantes faciles à vivre qui se plaisent pratiquement n'importe où. Voici le viburnum opulus sylvie, une obtention de Maurice Laurent, un producteur spécialisé, installé dans la région lyonnaise. Cette variété fait des fruits orangés à l'automne et son feuillage prend aussi une belle couleur rouge ; ce qui rajoute à son charme.

une autre variété, le viburnum rotondifolium eskimo sur fond de bambous :

et enfin le viburnum plicatum watanabe, qui malgré ses 4 ou 5 ans reste chez moi tout petit car il est à l'ombre de grands chênes... ce qui n'a pas l'air de le déranger outre mesure vu qu'il refait une floraison fin septembre

la spirée van houtte, elle, a pris de belles proportions... elle croule sous les branches alourdies de fleurs, ici en compagnie du cotinus grace... c'est un arbuste foisonnant que j'ai mis en haie et chaque année je me dis que je devrais la tailler un peu, mais je ne sais pas par quel bout la prendre ! je devrais certainement retirer quelques branches à l'intérieur pour l'aérer comme je le fais pour le seringat car tout le charme de ces arbustes est dans leur port retombant. C'est la Princesse Sturdza qui dit toujours qu'un oiseau doit pouvoir passer au travers des branches, ce qui est loin d'être le cas !... mais il faut se méfier car c'est comme ça que j'ai perdu un weigelia : il faut que ces arbustes aient l'habitude d'être taillés jeunes, sinon ils ne le supportent pas.

Enfin il y a le cornus kousa sinensis : ce ne sont pas des fleurs au sens botanique du terme, mais elles en ont l'aspect et sont très spectaculaires. Lui aussi prend de très belles couleurs à l'automne.

Voici donc quelques unes de mes "jeunes filles en fleurs" qui illuminent les coins ombragés du jardin... j'espère qu'elles vous auront séduit, charmé, émerveillé et intrigué comme Marcel Proust qui a si bien évoqué ces sensations dans son livre...

Publié dans fleurs de printemps

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylvie 24/05/2006 18:28

chère claire,
Nous ne partageons malheureusement pas assez souvent les joies du jardinage, mais je ne manque jamais tes articles qui sont de bon conseil, et tes magnifiques photos sont un plaisir des yeux.......
A bientôt
Quéest ce que je vais bien pouvoir planter à toulouse?????

Nicole 23/05/2006 19:12

Hello Claire, toujours de jolies photos !la grande variété de viburnums et spirées de couleur blancheamènent toujours de la fraicheur au jardin... La "cascade" Van Houteest superbe !  J'espère que les vents violents  d'Ouest ces derniers jours n'ont pas trop secoué ton jardin... Ah ! le mien, étant bien exposé au vent... quelques dégats... les rosiers, les lupins écrasés..Enfin, si c'est pas le vent c'est la pluie !     (Il serait bien de prévoir les visites ! As tu une date à proposer ?)   bye   bye   Nicole