du rouge, du rouge... et du rouge !

Publié le par claire p.

En avril le jardin est flamboyant...

Il y a plusieurs arbustes dont les nouvelles pousses sont rouges. Le photinia red robin au centre, qu'on choisit maintenant assez souvent pour faire des haies. Il présente beaucoup d'avantages : il a un beau feuillage vert toute l'année, il est magnifique en début de printemps, il a une belle floraison blanche et il se taille facilement. Un petit défaut pourtant : des taches apparaissent souvent sur le feuillage.

Au premier plan une cordyline : elle craint le froid et surtout l'humidité. Je l'ai en pot sur la terrasse depuis 3 ans. Les feuilles sont souvent abimées à la sortie de l'hiver, mais je les coupe et la plante repart du tronc.

Au dessus à droite de la cordyline pourpre on apperçoit les fleurs du camélia rouge Adolphe Audusson

A gauche, c'est l'érable deshojo dont les pousses rouges sont magnifiques au printemps et qui prend aussi un très beau colori pourpre à l'automne.

en compagnie de la monnaie du pape

l'herbe vert tendre du printemps lui fait un bel écrin

A peine visible sur la photo : le petit nandina encadré par des muscaris et le brunera ou myosotis du caucase

Au fond de la première scène, un arbuste intéressant toute l'année : le pieris japonica forest flame. Il aime une terre acide, a un beau feuillage découpé toute l'année, des pousses écarlates au printemps suivies d'une floraison en clochettes blanches. Autre avantage : il se plait à la mi-ombre et une fois bien installé, supporte relativement la sécheresse, ce qui est pratique pour égayer un coin difficile du jardin.

Je n'oublie pas le cognassier du japon, plus commun mais magnifique à cette saison

Il est dans la haie en compagnie d'un berbéris

Au pied de la haie, le petit épimedium rubra participe lui aussi à cette fête flamboyane. La délicatesse de ses inflorescences lui vaut le surnom de "fleur des elfes". C'est une plante couvre sol, qui se plait à l'ombre et au sec.

Dans un autre coin du jardin, la tulipe rouge accompagne le feuillage naissant de la pivoine arbustive

Publié dans feuillages rouges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article