Ah... les euphorbes !...

Publié le par claire p.

2 ans que je photographie mon petit jardin sous toutes les coutures pour faire ce blog, le sujet commence à s'épuiser !...
Depuis novembre et comme chaque année, je me réjouis  du spectacle quasi quotidien offert par l'iris unguicularis, le champion de la floraison hivernale... mais je vous en ai déjà parlé ici
Le festival des hellebores a repris fidèlement ; les voici  ... c'était le 1er article de ce blog...

C'est l'euphorbe 'black bird', ma dernière acquisition de l'automne, qui m'a donné l'idée de ce nouvel article.
Je l'avais découverte dans un jardin cet été et elle m'avait séduite par la couleur particulièrement foncée de son feuillage. Elle est en fleurs depuis début mars et c'est une splendeur !

elle a commencé par ces tons jaunes orangés et évolue dans les rose-jaune-vert... du jamais vu !


J'ai toujours aimé les euphorbes, qui sont des plantes sans souci et belles toute l'année pour la plupart. Je vous ai déjà parlé d'elles au fil des articles, mais les voici en vedette aujourd'hui !

Une très présente car persistante, mais assez envahissante, c'est l'euphorbe robbiae : je l'avais installée au pied d'une haie de laurier où rien ne pousse... mais c'est une vagabonde qui va où elle veut et qui a eu la bonne idée, au fil des ans, de coloniser le pied d'un rosier, ce qui présente l'avantage d'en masquer le vieux bois. Elle fleurit en même temps que les narcisses et sa couleur met en valeur les pousses rouges naissantes du rosier comme vous avez pu le voir dans des articles précédents

L' euphorbe amygdaloïde purpurea est aussi très belle associée aux jacinthes et autres anémones des bois

son inflorescence naissante est spectaculaire

Envahissante, mais très facile à maîtriser, c'est l'euphorbe cypressus ou petit cyprès, qui fait un joli tapis lumineux en premier plan de massif (je n'avais pas encore fait les bordures !...)


il en existe une variété pourpre, dont je ne connais pas le nom exact

Présente aussi tout l'hiver, mais dans un endroit abrité car elle craint un peu le froid mais surtout l'humidité hivernale,  l'euphorbe mellifera.... je croyais que le nom suggérait une odeur de miel... mais je crois finalement qu'il évoque l'aspect cireux des inflorescences

Une autre frileuse, qui végète un peu mais qui a quand même résisté à plusieurs hivers : euphorbe characcias 'burrow silver', une merveille au feuillage panaché.


Celle ci est une annuelle : on m'avait donné des graines, mais elle ne s'est malheureusement pas installée... elle était si lumineuse !... je pense qu'il lui faut un endroit dégagé et ensoleillé.

Plein soleil aussi pour la petite myrsinite, aux allures de méditerranéenne mais qui résiste au froid, très basse, elle convient pour une rocaille, au sec

A mon grand désespoir, je ne vous parlerai pas de la très belle euphorbe griffithii 'fireglow' ou 'dixter', orangée, qui malheureusement ne s'est jamais plu chez moi, malgré plusieurs essais... j'en déduis qu'il lui faut un sol plutôt lourd.

Je me console avec la polychroma, très lumineuse au pied de ma haie de berberis et en compagnie du geranium maccrorhizum ; j'ai déjà dû vous présenter la scène quelquepart...

autre scène déjà évoquée dans un article sur les bulbes : l'euphorbe pallustris en bassine, malgré son nom, l'usage montre qu'elle supporte bien la sécheresse ; elle est associée ici avec une giroflée, un phlox divaricata et des myosotis qui se sont invités


Ce petit tour des euphorbes est maintenant terminé...mais il vous en  reste beaucoup d'autres à découvrir...

Une dernière macro photo sur cette fleur qui n'en est pas une (je vous épargne les termes savants !)... une beauté insolite...

Publié dans et aussi...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> Ah, elles n'en finissent pas de nous étonner...<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
M
<br /> <br /> Bonjour!<br /> <br /> <br /> J'aime la nature, le jardin et depuis que je suis à la retraite ma vie est à la campagne..... bien sûr surtout dans le jardin et bien entendu j'ai quelques euphorbes que je collectionnais surtout<br /> lorsque j'étais encore en activité parce qu'elles ne demandent pas bcp de place, un simple pot suffit..... mais à la campagne maintenant mon environnement est disons plus champêtre, moins<br /> exotique .<br /> <br /> <br /> Brovo pour ce magnifique jardin<br /> <br /> <br /> mamie mich'<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Photos magnifiques ! Moi aussi je suis tombée sous le charme des euphorbes .. Je recherche désespérément un varété : euphorbe ceratocarpa .<br /> Auriez-vous  par hazard une adresse où je pourrais m'en procurer ?<br /> Merci à l'avance.<br /> Renée<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> je ne connaissais pas, mais voilà<br /> http://www.plantagenetplantes.com/prod/euphorbia-ceratocarpa-v--64920.php?pro_id=1050<br /> ou<br /> http://www.jardindupicvert.com/4daction/w_partner/euphorbe_sicile_euphorbia_ceratocarpa.2605<br /> <br /> <br />
J
Merci Claire, c'est sympa
Répondre
J
très belles photos d'euphorbes ; je suis moi même passionné par les fleurs & plantes assez peu courantes. en découvrant ton site j'ai eu la "belle" surprise de voir la photo de ton euphorbe annuelle blanche à sillon vert dont je cherche le nom ; j'en ai vu dans les marais de Bourges (18-cher) . elles sont splendides.peux-tu me donner le nom de cette euphorbe qui ne t'a pas fait le bonheur de pousser dans ton jardin?mercibien cordialement
Répondre
C
<br /> euphorbe variegata ou marginata<br /> <br /> <br />